barlamane

Plusieurs journalistes se présentent lors de ces élections : on peut notamment citer Choukri Alaoui (Un des messieurs Sports de 2M), Abdessadek Benaissa (Médi1)….

Je ne sais pas, mais j’ai toujours été contre le fait que des journalistes soient impliqués dans la politique.

Un journaliste doit rester neutre pour pouvoir être le plus objectif possible (ce qui est déjà bien compliqué). Et donc "pas de couleur politique" ou autres…

Le fait qu’un journaliste soit partisan équivaut pour moi à un conflit d’intérêt puisqu’il ne peut pas être neutre dans ce cas là. Ses opinions, ses idées seront forcément dictées par ses tendances politiques, ce qui est totalement incompatible avec la définition de base du Journaliste.

D'autres me diront "Qui de mieux qu'un journaliste pour représenter les citoyens, puisque de par son métier, il connait (du moins, il est censé) les attentes, les problèmes quotidiens ...
Je ne suis pas contre le fait qu'il soit élu, à condition qu'il abandonne son poste de journaliste. Ce qui n'est pas toujours le cas. Un jour, j'ai croisé le directeur d'une publication partisane qui était en même temps responsable locale. Les gens venaient à la rédaction pour lui faire part de leurs problèmes et tout. Il a fini par démissionner, mais cette situation a quand même duré plusieurs mois.